Concerts

L’ACROE, explore avec les artistes et les chercheurs de nouvelles voies de création où le corps, le sensible et l’instrument se réinventent avec les technologies numériques. Des soirées conçues autour de ces recherches présentent des œuvres d’artistes internationaux, fruits aux formes hybrides et avant gardistes. Pour une première française, le Centre ZKM de Karlsruhe installe la version mobile du « Soundôme » une conque sonore d’exception où sous un dôme de haut-parleurs immerge le public au cœur du son.



Concerts résidents

Jeudi 1er décembre 20h00
Phelma

Jérôme Bertholon, Collision, création (2011)

Dans ce titre, une musique utopique révèle différentes facettes de sa personnalité en traversant des structures qui la contraignent à prendre des formes plausibles toujours différentes. Des champs contrapuntiques denses sont évidés pour révéler les lignes détaillées et contenues en germe dans la matière initiale. La musique se présente ainsi comme un bloc dont l’observation ferait émerger des relations entre la forme d’ensemble et le détail des nervures.

Damian Marhulet, FnORD, création (2011)

FN0RD (fabulous noises) est un puzzle audio / visuel inspiré par la science pathologique (du n’importe quoi), des éléments de fiction, et des substances discrédité. Chacune des 22 parties du morceau, a été composée en étroite relation avec l’élément choisi ou phénomène. Ce faisant, toutes les frontières entre réel et fiction ont été méprisées. Ainsi les éléments physiques de l’univers de Futurama ou Discworld (pour n’en nommer que quelques-unes) rencontrent les théories scientifique pathologique.

Omer Chatziserif, Kafes, création (2011)

« Kafes » est une performance live d’audiovisuel algorithmique, basée selon le cadre mélodique Makam et la répétition de motifs rythmiques Usul empruntés à la musique classique ottomane. Les intervalles makam et les rythmes usul, déterminent la structure narrative de cette composition. Chaque makam, comme dans le raga indien, définit un principe unique d’espaces entre les notes et de développement du chant. Usul, la cadence rythmique sous-tendant complète cette échelle des sons et aide quelquefois à former la structure générale de la pièce, les hauteurs, les volumes et ses timbres sonores, mais aussi son animation visuelle.

Jérôme Bertholon, guitare électrique - Omer Chatziserif, électronique - Damian Marhulets, percussion électronique - Aris Bezas, vidéo live, High but under control, Improvisation, création (2011)


Artistes invités

Vendredi 2 décembre 20h00
Phelma

Valerio Murat, Habeas corpus (2010)
Ludger Brümmer, Nyx (2001)
Roland Cahen, Rotations II
Michele Tadini, Intersected boundaries (2011)
Annie Luciani, DYNAMé (2009)


Artistes invités

Samedi 3 décembre 20h00
Phelma

Andreas Mniestris, Variations’ Variations (2001)
Ioannis Zannos, Rythmanalysis, création (2011)
Theodoros Lotis, Li Po (2011)
Panayiotis Kokoras, Magic (2010)
Orestis Karamanlis, Toys (2011)
Giuseppe Gavazza, Poème Espace, création (2011)
Bruno Sorba, Paradox (2011)
Sean Reed, More Than Is Wise (2011)